Baâda, le malade imaginaire

Le vendredi 7 avril à 20h15

On peut aujourd’hui regarder la dernière pièce de Molière comme une grande comédie sublime, marqueur d’une époque passée, d’un temps où la médecine s’appuyait plus sur des croyances et des rituels que sur des faits objectivement démontrés. Mais on peut aussi vouloir s’appuyer sur des évènements actuels et montrer ce qui maintient encore certains humains sous le joug des sorciers et des « gourous ». Notre adaptation sur le sol africain se veut une contribution à la longue marche en avant contre l’obscurantisme, dans le respect des vraies valeurs, mais dans la critique des faux dévots et des faux savants.

 

 

      • Compagnie : Marabyassa (Burkina Faso)
      • Adaptation et mise en scène :  Guy Giroud
      • Genre : Théâtre
      • Durée : 1h