ANTIGONE I MA KOU

Le samedi 17 mars à 20h15

Avec émotion, poésie… et humour, le spectacle installe le propos politique dans l’histoire toute récente d’un pays d’Afrique… Musique, chants, danses apportent une dimension rare et essentielle… Antigone brave la loi du dictateur Créon. Elle devient le symbole de la résistance et de la liberté.

 

Une version africaine et original :

Cette version actuelle, africaine et originale de l’Antigone de Sophocle, évoque en chacun de nous des événements récents d’ici ou d’ailleurs. Les sept artistes revisitent l’histoire de leur pays, de la dictature de celui qui s’est accroché au pouvoir pendant vingt-sept ans, après l’assassinat de Thomas Sankara. Sankara, le « Che africain », est resté dans la mémoire populaire burkinabè, héros qui militait pour l’éducation, la culture, le sport… le droit des femmes, l’indépendance des peuples. Le Burkina Faso lui doit bien plus que  la paix et son nom de « pays des hommes intègres »…
« l’Homme doit pouvoir  s’asseoir et écrire son bonheur ; il peut dire ce qu’il désire. Et en même temps, sentir quel est le prix à payer pour ce bonheur» (Thomas Sankara).

 

 

 

 

      • Compagnie : Marbayassa
      • Mise en scène : Guy Giroud
      • Genre : théâtre international
      • Durée : 1h15
      • Séance scolaire : lundi 19 mars – 10 h et 14 h 15